Menu Renseignements
Fermer
Fermer

S'identifier

Connectez-vous à votre compte sécurisé Parc Du Cap

Journal. Life Style

Soleil, glamour, et luxe : l’histoire du film sur la Côte d’Azur

“Cannes est un cirque, donc autant en rire.” Mathieu Almaric

Venise, 1938. Les gagnants de la Mostra de Venise avaient été officiellement sélectionnés, mais le jury cède aux pressions exercées par Hitler et Mussolini seulement quelques heures avant que les résultats ne soient annoncés pour accorder le prix à un documentaire de propagande nazie. Le diplomate et historien français Philippe Erlanger est furieux et entame des pourparlers avec Jean Zay, Ministre français de l’Education nationale et des Beaux-arts pour créer un nouveau festival du film en France – libre de toute interférence ou contrainte politique.

Ces projets sont mis en veilleuse pendant la période troublée de la Seconde Guerre mondiale, mais en septembre 1946 le Festival de Cannes que nous connaissons et aimons aujourd’hui voit le jour. Le festival gagne rapidement en prestige et en popularité, et dès le milieu des années 50, les plus grands noms du cinéma et des centaines de journalistes viennent chaque année sur la Côte d’Azur. En 1954, un premier scandale éclate quand Simone Silva est prise en photo seins nus sur les Iles Lérins – ce qui ne fait qu’attiser l’intérêt général pour cet événement.

Le film sur la Côte d’Azur

Même s’il a contribué à faire sa réputation, le Festival de Cannes n’est pas le seul événement qui a donné ses lettres de noblesse à la Côte d’Azur. C’est Alfred Hitchcock qui a donné son nom à cette région du monde en 1929 dans son film muet Le passé ne meurt pas. Il est revenu sur cette côte découpée en 1940 avec Rebecca, et ensuite en 1954 pour tourner La main au collet en technicolor. D’autres superproductions ont été tournées sur la Côte d’Azur depuis, notamment Jamais plus jamais – avec Sean Connery dans le rôle de James Bond – dans lequel on peut admirer le vieux fort d’Antibes.

Le Cap d’Antibes, un véritable havre de paix

De l’hôtellerie de luxe aux « after » déjantés, le cérémonial qui entoure le Festival de Cannes a toujours été spectaculaire. L’un des hôtels où a élu domicile le gratin du Festival, dont Tom Cruise, Leonardo DiCaprio et Clint Eastwood est à deux pas du Parc du Cap. Niché dans la pointe sud du Cap d’Antibes, l’Hôtel du Cap Eden Roc  séduit les célébrités et les têtes couronnées de par son élégance intemporelle et une quiétude inégalée. Lové au cœur d’un parc de pins qui s’étend sur 9 hectares, ce palace doté de 117 chambres et 3 villas privées offre un véritable havre de paix à toutes les stars du Festival.

Nous souhaitons chaleureusement la bienvenue à tous les participants du Festival de Cannes qui arrivent sur la Côte la semaine prochaine. D’une année à l’autre, c’est toujours un honneur de partager notre somptueux lieu de vie avec les célébrités venues du monde entier.


Retour aux articles
S'identifier
RETOUR A L’ACCUEIL